Peter Close, Château Camplazens, une vraie découverte comme je les aime. vin languedoc

Sur la Route d'Armissan, dans la Clape, un petit panneau indique à droite le Château Camplazens : 1,2 km. Je décide de m'y engager. La route est tortueuse, caillouteuse, défoncée par endroit et, bien plus loin, en haut d'une petite colline ... Camplazens.


Les vignerons sont dans leur chai, occupés à un étiquetage. Ils m'accueillent avec plaisir, surpris presque et heureux de voir un visiteur sur leur domaine. Et commence alors une dégustation par les monocépages : la Syrah qui est plantée sur 80% de leur vignoble de 35 ha, au nez de violette, réglisse, à la bouche pleine et aux tannins souples; Marselan, Grenache, Viognier suivent, puis les cuvées : Garrigue, Réserve (le coeur de la gamme, au bouquet de thym et de romarin, aux parfums de fruits rouges confits, à la bouche charnue et opulente, au goût de cassis, tapenade poivrée). Nous terminons la dégustation avec le Premium et Julius dont on a produit seulement 456 bouteilles cette année ! Tout un programme.
Et ces vins ne sont distribués en France que chez 3 cavistes, malgré 2 étoiles dans le guide Hachette, des médailles internationales à la pelle et la volonté de Peter John Close, le propriétaire, de faire le Camplazens l'un des fleurons du Languedoc. La production part quasi intégralement à l'export : USA, Angleterre, ... Il est temps que cela change ...

610 aiment
8.90 TTC
865 aiment
8.90 TTC
1762 aiment
8.90 TTC

Les images du domaine

Paysage de Château Camplazens, dans le massif de la Clape, entre Narbonne et la Méditerranée
Premium, élu meilleur vin du Languedoc par la revue Decanter